Que pourront faire les visiteurs à CARCAJOU ?

 

L’Enfant :   

  • rencontrer et jouer avec d’autres enfants

  • rencontrer d’autres adultes

  • se préparer aux futures séparations (crèche, nourrice, maternelle)

  • Il se sentira rassuré parce que vous restez avec lui

L’Adulte :    

  • vous pourrez vous détendre

  • rencontrer d’autres adultes

  • dédramatiser vos difficultés quotidiennes au contact d’autres adultes

  • vous resterez toujours avec votre enfant qui sera sous votre responsabilité

Témoignages de mamans :

Témoignages

Chers amis de Carcajou, cette page est consacrée à vos témoignages. Ces vécus personnels mais anonymes pourront être lus de tous  (équipe, visiteurs, donateurs, etc.) et participeront  au soutien de notre association.

Adressez les en cliquant ici !

Chère équipe du mardi après-midi,

 

Izia a commencé l’école forte de tout ce que vous lui avez appris, apporté ces deux dernières années.

 

Je tiens à vous remercier pour votre gentillesse, votre humour et surtout pour votre savoir qui a permis à Izia de savoir grandir avec les autres.

                                                                                                              Maman d’Izia

Carcajou : un moment privilégié pour les parents, un petit paradis pour les enfants !

 

 

C'est un vrai bonheur de pouvoir être en compagnie d'autres mamans, et de voir mon fils évoluer dans un contexte totalement différent de celui de la maison. C'est fascinant de le voir interagir avec d'autres bébés, enfants, de l'aider à apprendre à partager, apprendre à respecter les 3 règles de Carcajou et grandir. C'est émouvant de le voir prendre de l'assurance, partir à l'aventure et à la découverte de nouvelles activités au fur et à mesure de ses progrès. C'est avec compassion que je l'accompagne dans ses efforts pour persévérer jusqu'à son objectif, sa mission du jour. C'est avec beaucoup de sympathie que je le regarde s'amuser avec les accueillants.

 

C'est un vrai soulagement de pouvoir aussi raconter aux accueillants mes préoccupations du moment et de ne pas être jugée. Les accueillants et les accueillantes sont très accessibles, d'une grande écoute et sont de très bons guides.  Quelquefois face à nos questionnements, les lectures, l'entourage proche, la famille ont tendance à nous submerger de tous les conseils impossibles et inimaginables. Ici, ces professionnels de la petite enfance ne donnent pas de solutions;  simplement en discutant avec eux, les pensées s'organisent, j'y vois  plus clair. Il n'est pas toujours facile de prendre le temps de réflexion lorsqu'on est une jeune maman, quelquefois débordée par la situation nouvelle ! Carcajou permet ce temps: mon enfant est sous ma responsabilité mais je peux être légèrement en retrait et l'observer d'un œil nouveau, sans crainte. C'est ma manière de me réapproprier ma lucidité.

 

Merci à toute l'équipe de Carcajou, merci d'exister !

Aurélia et Sasha (13 mois)

 

 

 

« On a 2 vies et la deuxième commence le jour où on réalise qu’on n’en a qu’une seule » Confucius

Il y a 8 ans de cela, c’était l’hiver, je débarquai dans le Chablais. Je venais de quitter Paris et une vie  professionnelle et sociale riche et stimulante pour rejoindre mon mari et fonder une famille. Dans quelques semaines, j’allais en effet donner naissance à notre premier enfant.

Après 12 ans de vie citadine et de carrière relationnelle à l’international, le choc fut rude… Plus d’activité professionnelle, pas d’amis, pas de famille, une commune de 4000 habitants que certains qualifient de dortoir et un nouveau rôle : celui de maman… Whaouh, quelle transition !

Le baby blues me guettait…

Un jour de février 2007, dans le cabinet de mon médecin traitant, mes yeux tombent sur un flyer.

Un morceau de feuille A5 avec un petit animal en en-tête présentait un lieu d’accueil [aaah, j’en avais bien besoin d’accueil…], de rencontres [oh oui , s’il vous plaît ] et de jeux [bon, ma fille n’a que quelques mois, mais apparemment le lieu s’adresse aux enfants de 0 à 4 ans] dont l’un des objectifs est d'établir un lien social dès la naissance pour les parents parfois très isolés [mais c’est tout moi, ça !].

C’est ainsi que, pleine d’espoir, un mardi après-midi du mois de mars, après la sieste de ma fille, je poussai pour la première fois la porte de Carcajou (Douvaine).

La clochette derrière la porte tintinnabula et 2 accueillants vinrent à ma rencontre, sourire aux lèvres. On me présenta le protocole (inscription du prénom de ma fille sur le tableau blanc, les règles) , les lieux (la partie cuisine, le coin jeux, les livres, le bac à eau,  le couloir pour les 2 roues,  la salle de « psychomotricité » -qui deviendra la salle préférée de ma fille avec… les toilettes J) et bien entendu la petite tirelire Carcajou où les enfants adorent, en partant, glisser leurs pièces accompagnées d’un souriant « Merci Carcajou de m’avoir prêté tes livres et tes jeux !».

Cette première expérience me fit tellement de bien que durant les 3 années qui suivirent, je pris régulièrement rendez-vous avec Carcajou.

Et aujourd’hui, moi aussi, j’ai envie d’adresser un souriant : Merci Carcajou !

Merci Carcajou, d’avoir été là pour moi et de m’avoir accueilli chaleureusement dans cette transition de vie pas simple. Merci Carcajou de m’avoir offert un lieu accueillant où me rendre quand il fait « moche » et pour me sentir moins seule. Merci à tes accueillants pour leur bienveillance et leur écoute. Et un grand MERCI Carcajou de m’avoir offert l’opportunité de rencontrer mes amis actuels et même mon associée !  

Carcajou, tu  offres les conditions idéales pour nous permettre de créer des liens avec des personnes qui vivent la même chose que nous et qui nous ressemblent. Je te soupçonne même de contribuer à des (ré)orientations professionnelles.  En ce qui me concerne, tu as décuplé mon envie et mon courage de m’investir dans l’accompagnement des personnes en transition de vie et si je suis coach professionnelle aujourd’hui, c’est un peu grâce à toi …

En bref, Merci Carcajou. Merci pour tout ce que tu m’as apporté de bon dans ma vie. Sans toi, je ne suis pas certaine que je me serais autant épanouie dans cette région et je serais passée à côté d’une belle vie (ma deuxième) et de ma vocation ! 

 

Gratitude, bon vent et longue vie, CARCAJOU  !                    

 

Sonia, maman d’Alizea

Quand ma fille est née, mon mari et moi étions installés sur Douvaine depuis 1 année et je ne connaissais presque personne, je me suis donc retrouvée seule avec ma fille. Lorsque j’ai entendu parler de Carcajou, j’ai décidé d’y aller pour trouver une activité avec ma fille. Carcajou est très vite devenu notre activité principale, à Douvaine et à Sciez. Quel bonheur pour ma fille et moi, nous étions accueillis par des personnes bienveillantes avec qui je pouvais dialoguer, ce qui me manquait énormément, ces personnes m’ont apporté soutien moral car nous le savons, devenir parent soulève beaucoup d’interrogations. Pour ma fille se fut des moments de jeux que nous pouvions partager, la découverte d’univers et le début de la sociabilisation. J’ai aussi la chance d’y avoir rencontré des mamans avec qui j’ai pu nouer des relations et qui sont aujourd’hui devenues mes amies. Merci à cette association d’exister, ma fille a aujourd’hui 11 ans et elle s’en souvient encore avec beaucoup de nostalgie.

Maman de Chloé

 

 

Voilà environ 1 an que je suis accueillante à Carcajou. C’est une heureuse coïncidence qui m’a amenée jusque-là puisque j’ai postulé par hasard.

J’ai rencontré Délia et Annie parce que je voulais en savoir plus sur les Maisons Vertes, sur leur fonctionnement, sur leur financement. Venant d’Annecy, je déplorais le fait qu’il n’y ait pas de telle structure dans cette ville. Il y avait  bien « la Farandole », mais cette Maison Verte a malheureusement fermé depuis 2003, je crois. Donc comme vous le savez tous, Carcajou est  la seule Maison Ouverte du département !

Malgré la distance qui me sépare de mon domicile, environ 60 kilomètres, et après les 3 essais et les 2 entretiens exigeants passés avec la commission d’embauche, l’équipe de Carcajou m’a permis de m’engager dans cette aventure.

C’est pas peu de le dire car avant d’être accueillante je ne me représentais pas ce que ce métier impliquait vraiment, et comme toujours c’est en faisant l’expérience que l’on se rend le mieux compte ! J’ai donc appris assez vite au fil des accueils que j’allais être remuée, interrogée, contaminée même parfois par l’angoisse des visiteurs, mais toujours avide de revenir pour me confronter encore à cette expérience.

Etre accueillante demande de travailler beaucoup sur soi, pour avoir la bonne distance avec les gens, sans être intrusif, ni abandonnique, pour bien penser ce que je vais verbaliser avant de le dire ou pas, pour laisser la place pour le malaise sans en avoir peur etc…. C’est vraiment une expérience très riche qui permet de se remettre en question et de cheminer vers l’autre et vers soi, avec l’aide de l’équipe.

J’aimerais finir en disant un grand merci à Carcajou d’exister et toute mon admiration pour Delia Bocquillon* d’avoir eu l’énergie et le désir de créer cette belle association, un grand merci aussi aux membres du bureau qui sont un soutien énorme et à tous les accueillants qui donnent beaucoup. 

J’ai une pensée aussi pour Françoise Dolto qui a eu cette conviction profonde que l’enfant est  un sujet à part entière, allant – devenant, être de désirs qui a besoin de notre bienveillance.

 

                                                                                                          Christelle

 

* Mais ce projet n’aurait pas pu se concrétiser sans l’encouragement, l’intérêt, la   réflexion, les propositions de :

 

Mesdames :   Christiane Hasler

                         Marie-Paule Savoye

                         Madeleine de Waal

                       Françoise Dormia

                         Annie Fichard

 

                                                                   

Grand merci à chacune d’elles

CONTACTS :

tél : 04.50.35.86.18 (local de Douvaine)

tél : 04.50.35.65.29 (trésorière)

tél : 04.50.35.48.01 (secrétaire)                             

carcajou.asso@gmail.com

fichard@wanadoo.fr

Carcajou est soutenu par la CAF, le Conseil Départemental de Hte Savoie, Le Rotary Club Thonon-Léman , et de multiples communes .

Carcajou est membre du REAAP74

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now